Auparfum

A la recherche du chypre absolu

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui  : pour moi
Âge : 56 ans
Sexe : une femme
Budget : 120 €
Villes : Paris, Clermont-Ferrand, Palerme, Catane

par Dolce, le 28 mars 2015

La vie recommence à partir de 53 ans ? Oui, oui, c’est parfois vrai.... Les romans ne sont parfois qu’une pâle copie de la vraie vie. Nouvelle vie, retrouvailles avec son premier amour (il y a 38 ans), mariage et ... recherche d’un nouveau parfum..... L’homme de ma vie m’avait d’ailleurs offert pour mes 15 ans mon premier parfum : Canoe de Dana ...

Plutôt classique, sobre mais avec un besoin quotidien d’une touche de beauté, d’élégance.... Dans l’absolu, si j’avais le choix d’un couturier, mes pas me conduiraient chez Chanel ou Céline. J’aimerais rendre visite à Roger Vivier pour me chausser, et les sacs Hermès sont le symbole de la perfection maroquinière à mes yeux.

Bon, cela posé, pourquoi donc ne pas trouver son bonheur chez ces derniers dans le domaine du parfum ? Bonne question.... Parce que je n’y ai pas trouvé ce qui me fait vibrer. Au fil de mes précédents ports de sillages olfactifs, (Knowing et Aromatics Elixir, respectivement durant 10 ans chacun) et à part 1 mois dans l’année où je ne porte que Fleurs d’Oranger de Lutens durant mes séjours en Sicile, je me suis aperçue que mes goûts me portaient sur la famille des Chyprés. Oui mais à condition qu’ils ne soient pas fruités (raison pour laquelle Mitsouko ne me plait pas), pas trop verts ni trop fleuris.... Facile n’est ce pas ?

Lors de mes escapades mensuelles sur Paris, j’ai néanmoins découvert un parfum qui m’a beaucoup touchée. Il s’agit de Profumo d’Acqua Di Parma. Un petit hic cependant : son coût un tantinet exhorbitif.....

Je n’ai malheureusement pas l’expérience ni le vocabulaire qualifiant qu’utilisent les passionnés de parfum sur ce site (les descriptifs de certains parfums sont parfois de véritables envolées lyriques). J’avoue me contenter de fermer les yeux en sentant un parfum, en m’en imprégnant. Et malheureusement, les seuls mots qui me viennent actuellement à l’esprit sont "beurk" ... quelle poésie me direz-vous ! Donc, je réclame de l’aide afin qu’un jour je puisse enfin décrire dans les mêmes termes que vos contributeurs mes découvertes d’arômes qui me transporteront enfin (vous me faites penser que je vais me rendre chez Acqua di Parma pour quémander un échantillon, et essayer de commenter mes impressions....)

J’aurais adoré vivre à l’époque de la création du Chypre mythique lancé par Coty.... Sa description me laisse penser que cela doit correspondre à la fragrance que je recherche au travers de ma quête....

Pêle-mêle, je suis une amoureuse inconditionnelle du thé - un Darjeeling de printemps, des perles de jasmin, un oolong délicatement traité -, des embruns bretons et de Saint-Malo en particulier, de la mode, et de la Sicile découverte depuis 4 ans grâce à mon époux originaire de cette île merveilleuse, de la littérature, de l’impertinence et de l’élégance sous toutes ses formes et encore plus lorsqu’elle est surtout morale. Mon modèle dans le genre, mais au masculin : Jean d’Ormesson, le parfait gentilhomme à mes yeux encore vivant, pétillant et vif d’intelligence, d’humour et d’élégance. Le raffinement quoi...

Ah, et puis une journée sans lire est une journée gâchée : littérature anglo-saxonne en particulier. Mais la sociologie et l’histoire me passionnent.

J’aimerais que mon sillage soit en osmose avec celle que je croise parfois, au détour d’une vitrine (vous savez lorsque vous vous assurez de votre allure le matin) : élégant et raffiné.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par personne, le 28 mars 2015 à 20:12

Jubilation 25 par Amouage, un chypre oriental mais pas trop, il est vraiment très beau et élégant, nettement plus chypre et moins sucré que 31 Rue Cambon.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 09:20

En grattant fébrilement sur votre site et sur le net, cette marque est finalement apparue. Je l’ai noté pour la fin de semaine où je suis à Paris et où mon vendredi va s’inspirer des parcours parfumés qu’avait proposé Jeanne il y a quelques années, en inscrivant notamment certains dans le 1er arrondissement, puis en allant direction le Marais....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 13:34

Bien noté cette marque qui semble intéressante. Le côté fruité et sucré me dérange effectivement vraiment beaucoup. J’aime le côté "sec" et un peu âpre d’un parfum....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par L’incendiaire , le 29 mars 2015 à 20:19

Jubilation 25 a des facettes très âpres, très beau chypre et ne perdez pas de temps avec 31 Rue Cambon si vous ne supportez pas le sucré.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 20:26

je pense que c’est mon nez que je vais perdre à le solliciter à outrance dans la semaine à venir... Mais je vais suivre votre conseil, ayant vraiment envie de ce côté un peu raide du Chypré, sans ce fichu côté sucré.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par L’incendiaire , le 29 mars 2015 à 21:05

Sinon, recherchez le Chypre de Coty en vintage sur eBay par exemple, un flacon en bon état, scellée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 28 mars 2015 à 19:43

Et pourquoi ne pas tenter Vol de Nuit ? Une de ses facettes pourraient vous plaire. D’une classe folle. Pas facile de prime abord, tenue légère mais il mérite bien un petit détour quand on cherche Le chypré...bonne quête douce Dolce ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 mars 2015 à 08:46

Oui ! Je suis venue à la famille des chypres (qui est devenue ma préférée) avec deux coups de coeur inattendus, quand j’ai commencé à m’intéresser au parfum : Vol de Nuit de Guerlain et Miss dior originale. Le premier est sublime et majestueux, le sommet de la classe sans concession, comme une personne tellement élégante et raffinée qu’on en est intimidé.
Le second, les versions actuelles EDT et EDP sont évidemment seulement l’ombre de ce qu’il a été, mais quand même c’est toujours un beau parfum, complexe, et quand on me dit Chypre c’est à lui que je pense.

Je vous souhaite bonne chance dans votre quête !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 09:17

Merci Erzsébet pour ces informations. Hier j’ai essayé Miss Dior l’originale. J’en retiens surtout une impression d’un parfum poudré. Curieux, pourtant plusieurs m’en parlent comme d’un Chypré, ce que m’a bien évidemment confirmé la conseillère.... Soit mon odorat a un problème soit il va falloir que j’analyse vraiment si ce sont bin les chyprés qui m’attirent.... Cette quête est parfois décevante lorsque l’on arrive devant un flacon en se disant que c’est peut être le bon.....et que non, finalement, ce n’est pas lui.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 29 mars 2015 à 11:18

Bonjour Erszebet, contente de voir que tu me rejoins sur Vol de Nuit ! Mais cela ne pouvait pas en être autrement. Comme tu as du le lire, ce n’est pas simple entre Vol de Nuit et moi, mais j’y viens doucement. Il est peut-être intimidant et la famille des chypres n’est peut-être pas ma préférée...
Dolce, toute quête contient une part de déception et une certaine difficulté (sinon cela serait trop facile Si je peux vous donner un conseil, soyez curieuse de tout et méfiez vous de vos envies. Parfois l’histoire d’amour est ailleurs. Lors de ma récente quête j’ai succombé sans condition devant une tubéreuse alors que je n’aimais pas vraiment cette fleur. Jusqu’à elle.
Avec un peu de temps et de la curiosité, vous Le trouverez, j’en suis certaine.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 mars 2015 à 12:26

C’est vrai que Miss Dior (surtout l’EDT actuelle je trouve) peut avoir un coté poudré, du à une simplification de la version ancienne peut-être. J’ai été surprise en le réessayant récemment en parfumerie par cet aspect poudré que je retrouvais assez peu dans la version vintage. Vous êtes aussi probablement plus sensible aux notes poudrées que moi qui les adorent ! Comme le disait Jicky, la famille des chypres est une des plus hétérogènes possible, on y trouve des variantes de presque tous les autres familles... du coup peut-être que vous trouverez votre bonheur ailleurs !

C’est aussi le cas de Vol de Nuit (pour le poudré, pas la simplification !), mais l’EDT l’est finalement assez peu (comparé à l’extrait qui est une bombe olfactive poudrée je trouve), alors ça vaut peut-être le coup de l’essayer quand même car c’est vraiment un très beau parfum. Comme le dit BillieH, il peut être assez intimidant, mais on en devient vite accro. Je l’ai laissé en France et il me manque...

Sinon, si vous allez chez Jovoy, complètement hors budget mais pour le plaisir, sentez Mito de Vero Profumo, je serais curieuse de savoir si cette version aromatique et citronnée du chypre vous plait ! Peut-être un peu trop vert, mais d’une grande richesse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 12:59

Je pense qu’entre Jovoy et Oriza je vais avoir un panel trés intéressant de surprises, de découvertes. Je vais faire suivre le fameux carnet pour noter toutes mes impressions que vous relaterait, avec certainement moins de brico, mais impressions néanmoins.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ERIC, le 29 mars 2015 à 19:55

Bonsoir Dolce,

j’applaudis des deux mains pour votre visite chez Oriza L. Legrand. Provincial comme vous (je crois), j’ai adoré leurs parfums. Je ne vous influence pour aucun. J’ai encore dans le nez leur Muguet, certes pas un chypre, mais d’un réalisme impressionnant pour ceux qui aiment cette fleur. Bonne découverte.
Cordialement.
ERIC

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 20:09

Merci Éric.... Je me réjouis vraiment d’aller chez JOvoy et surtout chez Oriza. Ce sera une vraie découverte et leur boutique (vue sur leur site) me plait infiniment. Je pense avoir le temps de pousser chez Marie Antoinette qui vient de rouvrir qui me tente egalement..... Bref, j’ai hâté... Hâte aussi de vous faire un compte rendu circonstancié.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 13:01

Je vais tester puisque vous le suggérez si gentiment :) plus facile de le trouver ici.... Retour des lundi.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Casta Diva

par Casta Diva, le 28 mars 2015 à 18:59

Bonsoir,
Je suis une inconditionnelle des chyprés.
Je porte Miss Dior, le vrai bien sûr.
Et c’est un enchantement chaque jour renouvelé.
Vous devez forcément le connaître.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 09:23

Comme je viens d’y répondre plus haut, essayé hier puis tenté ce matin à nouveau.... Décidément, pas ma tasse de thé. Cette impression de poudré qui ne me quitte pas même après plusieurs heures....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

nathmylène

par nathmylène, le 28 mars 2015 à 17:43

Bonjour Dolce,

Mistouko, en extrait (bon un peu plus cher que votre budget), il a été bien reformulé et la note de pêche restera votre habit féminin tout en portant ce chypré espiègle qui fait le caractère raffiné de ce Guerlain.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 29 mars 2015 à 09:38

Bonjour Nathmylene..... Je peux justement demander à Guerlain qu’ils enlèvent la pêche , parce que c’est justement elle qui me gêne, malheureusement. Essayé dans toutes les options, pas moyen d’y échapper....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par Jicky, le 28 mars 2015 à 12:43

Bonjour Dolce et bienvenue sur auparfum,

Une très jolie enquête que voilà :)
Selon moi, un des parfums qui retranscrit au mieux ce que peut rendre Le Chypre de Coty est Aromatics Elixir, que vous avez donc porté, on y retrouve le maintien chypré, les notes terreuses sombres et le cœur floral qui arrondit et donne une souplesse et une belle évolution au parfum.
Je vais un petit peu faire le troll, mais je vais vous conseiller Mitsouko (en eau de parfum), qui n’est pas si fruité que cela : la note de pêche, moins perceptible aujourd’hui, ne dure qu’une petite dizaine de minutes et les notes chyprées sont présentes très vites. En vérité, le plus proche du Coty, c’est bien lui :) essayez de le porter une journée, je pense que ça vaudra le coup.

Pour Monsieur de Chanel est aussi réputé pour être un proche parent du Chypre de Coty. Ses versions actuelles me semblent assez étranges, c’était vraiment pas beau ces derniers temps mais je l’ai retesté il y a peu et ça m’a semblé mieux. Il a une certaine raideur chyprée effectivement, mais pour moi il est moins sombre et plus "poreux" que le Coty. Mais essayez le, sait on jamais.

C’est très délicat de trouver un chypre qui ne soit ni vert, ni fruité ni trop fleuri car le chypre en soi n’est pas une forme olfactive vraiment très accessible (ni même très joli, je dois admettre qu’il y a quand même une sensation de trou, à ce sujet le Coty pourrait être considéré comme fleuri, tellement son cœur jasminé permet de combler ça).

Ainsi, dans un registre plus moderne et un poil au dessus de votre budget (133€ les 75ml), il y a le 31 rue Cambon de Chanel, qui est un chypre abstrait tendant vers la structure orientale d’un Shalimar. Complètement hors budget (180€) mais pour la culture olfactive : allez sentir le Colony de Jean Patou, qui vient d’être réédité et qui saura vous séduire : c’est un chypre cuir très radical, très sec, pas du tout vert, avec un fruité qui dure moins de deux minutes et qui est peu perceptible, très fumé.
Et, juste pour la curiosité et voir un chypre proposé en 2014, je vous conseille d’aller jeter un coup de nez à la Panthère de Cartier, je ne pense qu’il vous plaira personnellement (il est sera sûrement trop souple, musqué, vaporeux et fruité pour vous), mais c’est pour la culture :)

Hâte de voir vos retours :D

Bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 28 mars 2015 à 13:02

Jicky, je plussoie totalement pour le 31 rue Cambon.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nymphomaniac, le 28 mars 2015 à 13:14

Sur moi, 31 Rue Cambon ne tend pas du tout, dans son évolution, vers une "structure orientalisante à la Shalimar". Il se rapprocherait en fait davantage de Mitsouko, sauf que ce dernier me fatigue vite, et que je supporte difficilement sa note de pêche – pour des raisons qui ne tiennent qu’à moi of course.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 28 mars 2015 à 14:04

L’intelligence et toute la subtilité du 31 rue Cambon font qu’il ne tombe jamais dans une famille olfactive de manière franche, il floute les barrières, se déplace d’environnement en environnement de manière parfaitement fondue, logique et toujours avec beauté. Avec sa bergamote très lumineuse et son fond plus patchouli souple, vanillé irisé, il peut évoquer la brillance chaleureuse d’un Shalimar, tout comme celle d’un Mitsouko et de plusieurs autres parfum.

C’est là toute la beauté d’un parfum par conséquent pas si facile d’accès.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 14:15

Et bien ! Et vous pensez qu’en vous lisant, cela me simplifie la tâche ? Je souris et me moque surtout de moi ... Car je pense à tout ce qu’il me faut connaître, sentir, porter au moins une journée afin de voir l’évolution ....

Je continue très agréablement en vous lisant, en attendant d’y noter mes ressentis, à remplir de notes mon carnet .... Mais dites-moi, je n’ai jamais vu le 31 rue cambon ? Je présume qu’il faut aller dans de grands Séphora ou alors directement chez Chanel pour le trouver ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 28 mars 2015 à 16:19

Effectivement.Il appartient à la collection spéciale "Les Exclusifs" qui n’est vendue que dans les boutiques Chanel ou les rayons Chanel parfumerie des grands magasins (GL, Printemps, etc...).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par L’incendiaire , le 28 mars 2015 à 20:16

Oui mais il est beaucoup trop sucré et pas assez chypre pour lui plaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 14:19

Pour MItsouko, c’est définitivement non, malheureusement. Je l’ai re-testé le mois dernier, porté 2 jours durant, et l’odeur de pêche me gêne vraiment. Plus généralement, au fil de son évolution, il y a quelque chose d’autre qui me dérange et qui ne me correspond pas. Bref, je ne m’y retrouve pas, ni au départ, ni à l’arrivée ... Dommage, celui-ci on le trouve plutôt facilement ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 14:20

Et rien que pour le plaisir de Parfumerie Caron devant laquelle je suis passée en voiture, j’avais inscris en but de flânerie cette boutique. Donc, j’ai une raison de plus pour m’y rendre. Merci d’avoir pris le temps de me répondre et pour toutes ces informations.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 14:25

Si le Séphora situé à quelques minutes de chez moi daigne avoir Panthère de Cartier, je pense que je vais le tester tout à l’heure. Retour donc ce soir de ce parfum....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 mars 2015 à 12:09

Bonjour Dolce,

Nous avons le même âge et je suis totalement de votre avis : c’est un nouvel horizon merveilleux....Je vous souhaite tout le bonheur possible donc.

Pour votre quête, il y a 2 parfums qui pourraient vous intéresser : Chypré Palatin de la marque MDCI qui est un chypré vert cuiré légèrement poudré et l’Eau Noble de la maison LE GALION qui lui présente un aspect hespéridé chypré vert, cette verdure s’acheminant légèrement sur le cuir.

Bonne chance pour trouver le parfum qui vous accompagnera.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 12:12

Merci Aryse. Heureuse de savoir que des quinqua fréquentent aussi ce site :)
Je ne connais absolument aucune de ces deux marques. Je vais chercher où les trouver sur Paris ... Je sens que le WE prochain va me voir passer beaucoup de temps dans les parfumeries "de niche" parisiennes .... (carnet, ouvre-toi !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 12:14

Et merci pour vos voeux ... Nous savourons.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 28 mars 2015 à 12:35

Tout à fait nous savourons.Et cette saveur a un parfum bien agréable.

Par contre, je dois m’excuser car je n’avais pas pris en compte vos critères budgétaires et les 2 parfums sont au-dessus (notamment le MDCI).

Par contre, vous pourrez les tester sans problème (ainsi que de nombreuses autres marveilles) chez JOVOY, 4 rue de Castiglione, 75001 PARIS (tél : 0140200619).

Bonne découverte et bon week-end.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 13:53

JOVOY était effectivement inscrit sur ma liste pour mon parcours olfactif .... Merci de l’info.... Côté budget, je peux faire un effort. Mais 200 € comme Profumo me semble un peu exagéré

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par Tamango, le 28 mars 2015 à 12:02

Bonjour Dolce,

Oh la la ! Les propositions vont pleuvoir car votre quête est vraiment très attachante. Fidèle à mon fonctionnement et surtout à mes connaissances limitées par rapport à celles de bon nombre d’Auparfumistes, je ne vous conseillerai qu’une seule référence : 1000 par Jean Patou, un magnifique chypré-floral. Bonne quête !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dolce, le 28 mars 2015 à 12:10

Moi qui pensais que j’étais soit trop élitiste, soit trop vague .... vous me rassurez Tamango .... Effectivement, je crois que j’ai lu sur Au Parfum une critique de "1000". Je le note précieusement dans mon carnet fétiche. J’espère le trouver facilement sur Paris, parce qu’en Auvergne, pas moyen (Séphora, Marionnaud et Nocibé ne l’ont pas ici : pas assez de vente).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par christine., le 30 mars 2015 à 10:58

bonjour,
je vous conseille odalisque ,qui est m’a dit le vendeur de chez De Nicolaï, est la copie du chypre de Coty. C’est une merveille d’équilibre.
Il y a un site où on peut l’acheter si vous ne vous déplacer pas à Paris, de nicolaï.
Un autre chypré : aromatic elixir de Clinique, mais trop simple pour vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Eau de mandarine ambrée

Eau de mandarine ambrée - Hermès

L'éclat joyeux de la mandarine, à la fois acidulée et gourmande, est restitué avec bonheur dans ce parfum aussi souriant qu'un rayon de soleil.

en ce moment

il y a 8 heures

Trop tard ... il n’existe plus !

Jean-Sté a commenté Eau Sauvage

il y a 8 heures

Je n’aime pas. Certes, je suis très porté sur les parfums plus forts, qui tiennent davantage,(…)

il y a 10 heures

Bonjour Samguillec :) Comme vous aimez Terre, essayez Voyage "pur parfum". On trouve ce hermès(…)

Dernières critiques

Duel - Goutal Paris

Fleurets mouchetés

L’Ombre des merveilles - Hermès

Palimpseste clair-obscur

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires