Auparfum

Choisir son parfum...

par Jeanne Doré, le 5 juillet 2013

On parle beaucoup de parfums sur notre site, bien sûr, mais toujours on en revient à soi, et à ses propres expériences. De digressions en réminiscences diverses, les internautes d’auparfum en arrivent bien souvent à nous narrer leur dernière rencontre avec leur parfum du moment.
Nous vous proposons donc de nous raconter ici, en postant vos commentaires sous ce texte, comment vous avez découvert votre dernier parfum qui bien sûr ne saurait être l’ultime, d’une liste qui s’allongera encore beaucoup dans les années à venir !

 

Voir aussi Parfums de niche

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Tangerine, le 6 mars 2012 à 14:17

Bonjour Anne,

Le thème du voyage ou de la "traduction olfactive" d’un paysage a déjà été utilisé dans des parfums, surtout les Parfums d’Empire (Jean-David a rencontré leur créateur, l’interview est ici : https://auparfum.bynez.com/?Marc-Antoine-Corticchiato-l-empire). Chez Parfum d’Empire, l’évocation est tant historique que géographique, par exemple Ambre Russe recrée la Russie des tsars... Si vous êtes attirée par les parfums asiatiques, la marque a fait Yuzu Fou.
Il y a aussi Hermès avec la collection des Jardins : Un jardin en Méditerranée, Un jardin sur le Nil, Un jardin après la mousson... Si vous lisez l’anglais, Chandler Burr a écrit sur la création d’Un jardin sur le Nil dans son essai The Perfect Scent.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par anne, le 6 mars 2012 à 12:36

Bonjour à tous,
Cela fait quelque temps que je vous lis avec délectation ! Je suis dilettante et parfaitement novice et je ne reconnais pas toutes les subtilités parfumées dont vous parlez ! J’ai des goûts plutôt éclectiques. Par contre, des noms de parfums m’ont interpellée et je me demandais si quelqu’un aurait l’idée un jour de faire un petit résumé des parfums par "régions" (géographiques). Je m’explique. Je suis asiatique et suis interpellée par des noms de parfums comme Indochine, Do Son (station balnéaire du Tonkin), Tam Dao (station d’altitude dans le Tonkin), qui évoquent directement mes origines. J’ai programmé d’aller sentir ces parfums dans les boutiques correspondantes... D’autres régions du monde sont également présentes dans les parfums et je rêverais de voir un spécialiste (l’un d’entre vous !) écrire un petit topo sur les parfums qui évoquent l’Indochine, l’Asie, le Japon (citta di Kyoto), le Maroc, la Méditerranée, etc. et ainsi aboutir à une évocation parfumée du voyage... est-ce que ça existe déjà qq part ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hermyonee, le 8 mars 2012 à 15:51

bonjour anne !
Peut être que Kenzo Amour pourrait vous plaire, ou un de ses flankers, qui sont pas mal aussi, comme Holi et l’Eau de Kenzo Amour ...où justement on a tenté de retranscrire un voyage à travers l’Asie... en voici l’article :

https://auparfum.bynez.com/?Kenzo-Amour

Sinon, question pour tout le monde ici :
avez vous aussi eu ’impression pour certains parfums qu’ils puissent sensiblement varier d’un flacon à l’autre (neuf !) ?? >_< car j’ai depuis quelque temps un effet bizarre avec un de mes préférés, Hypnotic Poison, qui hélas a été aussi manifestement réformulé, mais curieusement, le flacon neuf 100 ml me "dérange" moins que le précédent de 50 ml que j’ai depuis quelque temps (18 mois), je le trouve plus proche des origines ; on me l’a offert, et franchement je ne sais pas si je l’aurais acheté encore, après 10 ans :p tellement je le trouve changé !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par salvelinus, le 3 mars 2012 à 02:27

Bonjour à tous.
C’est en cherchant un parfum qui serait composé de santal et de cannelle que je suis tombé sur un qui est de santal et de muscade, Caravelle épicée de Frapin. je le trouve vraimment beau, même s’il fait sale et un peu poussiereux, on dirait que ca lui donne du caractère. L’avez-vous déja sentis ? Quant pensez-vous ? est-ce que j’ai des goûts étranges de l’aimé ?

Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Phoebus, le 3 mars 2012 à 10:44

Je ne le connais pas, mais un mélange cannelle/muscade ça m’interpelle !

 

Et sinon je vais parler au nom de tout le monde ici pour vous dire qu’il n’y a pas de "normalité" en matière de goûts... Surtout pas en parfums. A l’évidence il vous plait, à VOUS : c’est le seul critère qui doit rentrer en compte. (à la rigueur on peut discuter sur la qualité des matières utilisée vis à vis du coût et de ce que fait la concurrence... Frapin a une bonne réputation à ce que j’ai pu lire, mais ça je ne peux pas vérifier).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 3 mars 2012 à 18:18

Je ne connais pas Caravelle, mais j’aimerais le découvrir. Si vous aimez les notes cannelle/santal ou ambre, il y a Organza Indécence qui est très chaud et peut convenir aux deux sexes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par irisillo, le 13 février 2012 à 16:51

Chers tous,
je cherche désespérément des Marc jacobs Essence (flacon jaune), j’ai tout essayé, il est introuvable.
J’aime ce gardénia (très proche de la tubéreuse) très ensoleillé (chaud et lumineux) à la tenue parfaite, impossible de trouver un équivalent sur le marché.
Merci pour vos conseils !
ou si vous connaissez le nom du parfumeur/la société, ça m’aidera déjà...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 13 février 2012 à 19:17

Bonjour Irisillo, avez vous déjà senti Velvet Gardenia dans la collection Private Blend de Tom Ford ? Ou bien Private Collection Tuberose Gardenia chez Estée Lauder ? Tous deux seront sans doute différents, mais pourraient peut être vous plaire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par irisillo, le 1er mars 2012 à 14:35

merci pour ces recommandations, je vais les sentir... Bien à vous

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

crabetambour

par crabetambour, le 9 février 2012 à 20:34

Je voudrais échanger au sujet de Tubereuse criminelle de Serge Lutens, je suis vraiment déchue de l’avoir acheté, la vendeuse me disait qu’il fallait "l’attendre", j’ai attendu et j’attends toujours, et je voudrais savoir si je suis la seule a avoir l’impression que dans leur majorité les parfums de Lutens que j’aime beaucoup en général ne tienne pas sur moi ? et pour finir je recherche un clone de J’ai Osé de Guy Laroche, a tout vos nez expérimentés je demande de l’aide .......Merci de vos réponse

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 9 février 2012 à 21:18

Tubéreuse Criminelle semble etre assez capricieuse... Sur moi, j’avoue qu’elle ne va pas faire un sillage monstre. C’est à dire que malgré une séance de pschiit ô combien généreuse, je ne vais pas envahir le couloir du lycée.

 

Cela dit, je lui trouve quand même une tenue et un certain confort. Je veux dire, je me sens encore en fin de journée... Honnetement, moi c’est ma tubéreuse favorite !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par crabetambour, le 9 février 2012 à 22:24

merci pour ta réponse, mais je vais essayer de trouver un autre parfum, je recherche un oriental floral

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hermyonee, le 14 février 2012 à 14:26

bonjour Jicky, j’ai testé Tuberose criminelle, car cette fleur me fascine mais j’avoue que je préfère celle de Kilian, Beyond Love... plus vibrante, sensuelle, moins "fânée" que celle de Lutens, pourtant je l’aime bien aussi ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 10 février 2012 à 14:19

J’ai adoré "J’ai osé " et n’ai jamais retrouvé un parfum qui lui ressemble, cet épicé délicat et fleuri m’habillait parfaitement.
Quant aux Lutens, ils ne tiennent pas non plus sur moi et se terminent presque tous en notes confites, sucrées et finalement banales,même si les notes de tête sont surprenantes et c’est un euphémisme ! Tubéreuse criminelle sent le sirop d’apothicaire, pas facile à s’approprier !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par amalia, le 10 février 2012 à 19:43

Crabetambour bonjour,
Pouvez-vous me parler de J’ai Osé, je l’ai porté aussi, j’ai le souvenir d’un boisé vanillé mais je ne suis pas très sûre.
Lolo tu dis fleuri épicé ?! ça colle pas du tout avec mon souvenir, ma mémoire doit me jouer des tours...
Du coup pour le remplacer, je pense spontanément à Shalimar Parfum Initial ou pourquoi pas L’Eau des Merveilles, mais je peux être tout à fait à côté de la plaque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 11 février 2012 à 20:11

C’est peut-être la mienne qui flanche ! mais quand même boisé ! en tous les cas, je donnerais cher pour le retrouver, mais je l’idéalise peut-être, il y a longtemps .....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par amalia, le 12 février 2012 à 11:40

Lolo j’ai trouvé la pyramide.
Tête : Aldéhydes, coriandre, citrus, pêche.
Cœur : Santal, patchouli, racine d’iris, jasmin, vétiver, cèdre, rose.
Fond : Mousse de chêne, ambre, musc, benjoin.
Nous avions raison toutes les deux. Tu avais surtout retenu la coriandre et les fleurs, de mon côté ce sont plus les bois, l’ambre et le benjoin qui m’avaient marqués ;)
bonne journée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 12 février 2012 à 20:26

OUIIIII ! la coriandre, ça me parle ! toutes ces notes s’harmonisaient parfaitement entre elles bien que dévoilant ses facettes tout au long de la journée...une tenue super sur les vêtements et très différente selon les peaux..Est-ce qu’il me plairait encore maintenant ?
Je lance un appel sur le site : SI QUELQU’UN ne possède ne serait-ce qu’un échantillon ancien
(même éventé) je le supplie de me le vendre....ce sera ma madeleine de Proust !!
A l’avance merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vivi Snow, le 13 février 2012 à 00:31

Bonsoir Lolo,
Vous pouvez peut-être tenter ici
Bonne nuit ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 13 février 2012 à 15:20

Merci Vivi, je ne savais pas que l’on pouvait encore le trouver à l’étranger. Mais voyez-vous je suis un peu empotée et ne sais pas comment m’y prendre sur ce site ! Je vais toutefois essayer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Koimynose

par Koimynose, le 8 février 2012 à 12:44

Bonjour !
Me voilà donc paré, pour partir à l’assaut de ce bois mythique ! Encore merci beaucoup à tous pour vos suggestions.
Ps. @Patrice, mais non l’affaire n’est pas résolue, le suspect coure toujours :D
Et qui a dit que le latin était une langue morte ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jean-David, le 8 février 2012 à 16:23

Chère Koimynose, en complément du dossier de Poivre bleu, voici l’adresse d’une série d’articles passionnants (en anglais) sur le vétiver : http://perfumeshrine.blogspot.com/search/label/vetiver%20series
Eh bien, ça vaut le coup de faire de l’anglais.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 8 février 2012 à 16:28

Dear Jean-David
Vériwouel ! J’ai envie de dire ! Thanks !
Ah j’en ai du boulot maintenant, ça me fait un sacré dossier !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jean-David, le 8 février 2012 à 19:20

You’re welcome, dear ! Ce site est vraiment prodigieux, le volume documentaire qui y est rassemblé est énorme ; franchement, j’en suis baba (autrement dite, à en croire Opium, j’en suis Safran Nobile) !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 8 février 2012 à 22:05

Super dossier sur le vétiver chez Perfume Shrine ! Matière complexe et... vivante. Je sens une pointe de fascination pour cette racine monter...
Encore merci Jean-David !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 9 février 2012 à 03:44

"Bonsoir" à toutes et à tous (encore une "foutue" insomnie, que je vais tenter de rendre un peu productive et utile à défaut de trouver le sommeil...) !

 

Moi également j’ai connu quelques problèmes de connexion(s) dernièrement, mais, je crois savoir que cela est en cours d’amélioration, donc, nous voilà enfin réuni(e)s !

 

Koimynose, aux excellentes et variées propositions de Jicky, Patrice, Jle, Jean-David, ChrisB et Amalia, ah, ce Vétiver Tonka, avec sa note de cacahuète ou noix grillée(s), il mérite le détour par son originalité et, car il semble répondre au cahier des charges que tu nous a transmis dans ta recherche.
Jicky a bien distingué les différents types de vétivers, en gros, deux catégories : les sombres râpeux, et les clairs aériens...
Pourquoi ne pas jetter un "coup de pif" aussi à Terre d’Hermès. On croit le connaître par cœur, mais, si ce n’est pas un soliflore "vétiver", la matière y est suffisamment étonnament interprétée pour s’y attarder à nouveau deux secondes sur ce "vétiver horizontal" comme le décrit son auteur. Parfois, les surprises ne sont pas exactement là où on les attend... ;-)
Si, moi-même, j’ai abusé des classiques de Guerlain et de Givenchy, depuis, Encre Noire a été conseillé à plusieurs amis et Sycomore également ; et, il commence à "me faire du pied" sévèrement çui-ci... Aaaaarrrgghhh ! Encore un possible futur craquage !

 

Pour en revenir à ta demande, j’ajouterai une proposition qui remplit un peu mieux le cahier des charges que ce Terre que le monde entier connaît, mais a l’avantage d’être facile d’accès. Bah, à ce stade, un truc à tester ou mille, quelle est la différence ? [Mode "Opium Vil Tentateur" ON]
Si tu as accès pas trop difficilement aux parfums de la gamme Miller Harris, je ne peux que te conseiller de tester Vétiver Bourbon. "Bourbon" ne fait pas référence à la vanille, mais, à l’île dont il est issu (cf le premier article de l’excellente série conseillée et rédigée par Poivre Bleu cette semaine). Il débute râpeux, assez sombre, rugueux comme une carapace, mais, achève l’histoire qu’il nous raconte par un twist (pas la danse, hein ? [bien que les parfums nous mènent souvent en bateau par le bout du nez...], mais, un retournement de direction qui s’exprime parfois dans certains parfums) en s’éclairant par des baumes un peu ambrés en fond qui soulagent le démarrage. Pas forcément le plus clair ni le plus gourmand ou facile, mais, assez intéressant pour s’y arrêter, tout comme le sont toutes les autres propositions des auparfumistes, que ce soit en matière de parfums ou de lectures du web ! Franchement, souvent, tous ces conseils et échanges sont un régal à lire. ;-)

 

Belles découvertes et surprises !
A bientôt (si je ne finis pas gelé par cet hiver trop glacial pour l’amateur d’orientaux que je suis...)
Opium

 

Ps : Comme le dit Jean-David (j’en profite ici, n’ayant pu le faire avant, pour savoir comment se passent tes premières semaines de prise de contact avec le petit-être qui est arrivé sur cette planète tout récemment, et pour vous féliciter chaleureusement, bien que tardivement [et, en floodant totalement du sujet, mais, sinon, ce n’est pas drôle ^] ), donc, je reprends, comme le dit Jean-David, moi z’ossi le vétiver j’en ai été "Safran Nobile", ou "baba" quoi (effet que le parfum précédemment critiqué rend sur ma peau).
Alors, Koimynose, bienvenue sur ces "terres" inconnues mais merveilleuses que sont les vétivers (gourmands, légers ou râpeux !).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jean-David, le 9 février 2012 à 08:27

Cher Opium, merci beaucoup ! Florent se porte comme un charme, pour rester dans les métaphores végétales. C’est incroyable comme les bébés changent de visage tous les jours durant les premières semaines. A part ça, il a un regard bien éveillé. J’espère qu’il n’est pas décontenancé par mes changements quotidiens de parfum, mais Yolande est très fidèle à "son" Petite chérie, donc il y a tout de même des valeurs sûres dans la famille. Je dis "son" Petite chérie, car je ne me fais pas faute de le lui piquer, si mon humeur m’y porte. J’ai le droit, non ? Puisque c’est moi qui le lui ai offert ! Et que nous sommes mariés sous le régime de la communauté !
Le crâne d’un bébé, d’après Pierre Guillaume a des molécules odorantes proches de celles de la banane et du musc. Mais j’avoue avoir un peu de mal à discerner cela, je sens surtout quelque chose de doux, enveloppant, confortable, indéfinissable. C’est beau comme l’innocence, quoi !
Quant au vétiver, j’oubliais celui de Melvita, si l’on recherche un côté frais, direct et naturel. Matières premières de qualité et prix vraiment cool.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 9 février 2012 à 18:11

Bonjour Opium !
Merci beaucoup pour ces précieuses suggestions ! C’est donc un passage "obligé", pour ne pas dire un rite initiatique pour tout apprenti perfumista cette matière ! (J’avais envie de dire virus mais bon) :D
Donc +1 pour Vétiver Tonka !
Il est vrai que j’ai lu beaucoup de bien au sujet du vétiver de Givenchy ! Quant au Miller Harris, je vais faire mon enquête pour voir où le dénicher par ici (Montpellier).
Ma relation avec Terre d’Hermès est surprenante : j’avais adhéré au début, été plutôt séduit, même si j’avais décidé d’en différer l’achat. Puis récemment je l’ai ressenti et là pouf, je ne l’ai pas reconnu,je n’avais que du cèdre sous le nez. Ma compagne qui avait aussi aimé a fait une grimace et a eu la même réaction que moi. Je ne sais pas ce qui passé... Faudrait que je réessaye.
Bonne soirée parfumée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 9 février 2012 à 18:20

Celui de Melvita, figurez vous Jean-David que je l’ai !!!
Je l’ai porté quelques fois l’été dernier, avant de le remiser. La faute à une note savonneuse qui m’avait échappé le jour de l’achat où j’avais été emballé par la fraîcheur et l’apparente simplicité du jus (il faisait très chaud par ici). Et voilà que vous le mentionnez ! Alors je coure fissa le sortir des oubliettes, je l’essaye et là, je ne sais pas si ce sont les températures actuelles qui jouent, l’aspect savonneux est moins évidente et... je décèle un aspect tabac, un côté fumé que je n’avais jamais senti ni même soupçonné !
Ce "petit" Vétiver, "low cost", serait-il plein de surprises ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Koimynose

par Koimynose, le 7 février 2012 à 19:42

Merci pour vos réponses, jle et jicky !
En fait le peu de parfums vraiment centrés sur le vétiver - pour ne pas dire soliflore - que j’ai essayé ne m’a pas vraiment emballé, soit y a un côté amer ou trop sombre, ou la chose ne vit pas sur ma peau (comme celui de Roger Gallet). Alors je me suis dit qu’il y a peut-être une chance avec un traitement gourmand, un travail qui donne à cette matière une tournure particulière...
Il est vrai que Vétiver Tonka sonne bien... Je pourrais peut-être espérer un échantillon de ma boutique Hermès locale où j’ai jamais mis les pieds !
Mais j’avoue que je ne connais pas bien cette matière, il faudrait que j’approfondisse...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 7 février 2012 à 20:01

Vous n’avez peut être pas senti les "bons" vetiver ;)

Pour un effet plus "clair", teste donc celui de Guerlain, celui de Malle, voire celui de Chanel (Sycomore). Celui de Dior l’est aussi, mais dans un esprit plus feuille de tomate à mon nez, plus travaillé.

 

Bon, dans les autres vétivers de référence, il y a Encre Noir, plus sombre et boisé, mais vraiment beau. Avec la note noisette que l’on retrouve dans celui d’Hermès.

Le Givenchy est plus classique, plus chypré, peut être pas vraiment ce que tu cherches.

 

Dans d’autres esprit, il y a le Vetyver de Mona Di Orio et le Vétiver d’Annick Goutal tous les deux vraiment originaux. Enfin, il a en a un chez Lutens : Vetiver Oriental. Mais il est pas top, un peu gourmand bizarre. Pas très pertinent...

 

Avec ça... ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ChrisB, le 7 février 2012 à 20:57

Bowling Green de Geoffrey Benn est également un très bon vétiver...mais difficile à trouver. Sinon Molinard en propose un. Je ne le connais pas, mais la maison est de qualité.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par amalia, le 8 février 2012 à 13:58

Bonjour Koimynose, bonjour à tous !
Impossible d’entrer dans la discussion ces derniers jours, j’étais rebasculée sur la page d’accueil à chaque tentative et puis j’ai eu droit à "site en travaux" :/
Cela dit je pensais essentiellement à Vétiver Tonka et je t’aurais suggéré d’aller faire un tour sur le blog de Poivre Bleu alors....
Mais je pestais car tu avais eu la gentillesse de me faire des suggestions lors de ma recherche avant les fêtes et j’avais beaucoup apprécié :)

 

Et dis, elle est où ta "boutique Hermès locale" ???

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 8 février 2012 à 15:52

Bonjour Amalia !
En effet ! Cela fait un petit bout de temps ! J’ai eu aussi quelques soucis avec le site, mais apparemment tout est revenu à la normal.
Merci beaucoup pour tes suggestions qui rejoignent celles bien nombreuses des autres auparfumistes ! Décidément, ce Vétiver Tonka, il faut que je lui mette le nez dessus :D
La boutique Hermès ? Je suis tombé par hasard sur l’enseigne (5) rue Jacques Coeur à Montpellier plein centre. Il m’a bien semblé y avoir repéré un coin parfums. Elle est pas loin du Gaumont. Tu la trouveras facilement sur les googlemap et cie !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par amalia, le 16 février 2012 à 22:17

Merci pour l’info Koimynose !
Je vois où se trouve la boutique Hermès effectivement (c’est pas trop là que je m’habille habituellement, la dernière fois c’était..... dans une de mes vies antérieures ;)).
J’essaierai d’aller y faire un tour mais en ce moment, je suis plus nîmoise que montpelliéraine.
Bonne découverte à toi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

jle

par jle, le 7 février 2012 à 14:53

Le seul vétiver *vraiment* gourmand que je connaisse c’est Vétiver Tonka d’Hermès dans la famille des Hermessences.

 

Gourmand, doux, grosse tenue, pas de sucre mais à la fois miellé, boisé sans la moindre trace de racine ou de terre, c’est le vétiver facile et élégant par excellence.

 

Attention au prix, ça fait mal..

 

En désespoir de cause reste le Vétiver de Guerlain, très aromatique, serein, riche, dégoulinant de bonnes intentions et malgré sa notoriété, pas si porté que ça.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Koimynose

par Koimynose, le 5 février 2012 à 15:52

Bonjour à tous !
J’ai une question : connaissez vous un vétiver gourmand - j’entends un parfum centré sur le vétiver ? Ou la matière est-elle rebelle à ce genre de traitement ?
Merci d’avance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 7 février 2012 à 12:54

Alors alors ? :(

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 7 février 2012 à 17:41

J’avoue ne pas trop comprendre ta question, étant donné qu’il existe foule de parfums au vétiver, et que la matière est vraiment très connue en parfum (si ce n’est la plus connue : très présente aussi bien en mainstream qu’en niche).

Je t’invite à aller lire la semaine du vétiver de Poivre Bleu sur son blog : http://poivrebleu.com/

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Koimynose, le 8 février 2012 à 22:16

Excellente suggestion Jicky. J’ai encore beaucoup appris :D
Encore merci à toi - sans oublier Poivre Bleu pour cette belle série !
Ce vétiver Tonka a décidément tout pour me plaire. Affaire à suivre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 7 février 2012 à 20:58

Ben... là comme ça, je dirais Vétiver Tonka, d’Hermès !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 7 février 2012 à 21:45

Ah merdoum, je viens de voir que l’affaire avait déjà été résolue ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 7 février 2012 à 22:23

En insulte latine, je déconseille le "merdam", qui était une forme de salut... (un peu le "wesh bro" de l’époque).

Me Hercule sied tout à fait...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 7 février 2012 à 23:06

je note, merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bobby Watson, le 3 février 2012 à 17:45

Si je compte bien pas moins de 18 pistes s’offrent à moi grâce à vous. Merci donc à tous pour vos réponses.
Il est maintenant tant pour moi de me mettre au boulot...

 

To do list :
- Trouver des infos sur chaque référence et relire les critiques de Jeanne les concernant.
- Traquer les décants sur la toile
- Faire des tests, des tests et encore des tests (dès reception, en situation, en les confrontant...)
- Vider mon compte en banque
- Revenir vous faire part des résultats et présenter la note au(x) responsable(s).

 

Je reviens d’ici deux semaines pour vous tenir au courant des premiers essais.

 

Merci encore pour votre aide à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 3 février 2012 à 20:07

Essaye aussi les Prada masculin :

- Infusion d’Homme

- Amber Pour Homme

- Amber Intense...

 

Ils sont tous vraiment top, et vraiment intéressants, dans un esprit fougère barbier rétro, mais aussi modernes, un peu "preppy". Très chics

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bobby Watson, le 3 février 2012 à 20:23

Ceux-ci sont facile à trouver... Sephora, me voilà !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 5 février 2012 à 12:20

Bonjour Bobby Watson, bienvenue ! Je vois que vous avez déjà été bien accueilli et conseillé, alors je rajouterai juste deux dernières idées : à commander en échantillon sur le net, Fougere Bengale chez Parfum d’Empire, que j’ai redécouvert récemment. Et dans votre parfumerie locale, l’Eau de Gentiane Blanche d’Hermès.

Sinon, vous trouverez compilées encore d’autres idées pouvant vous correspondre ici !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bobby Watson, le 9 février 2012 à 19:06

Alors, alors... où en est-on dans les tests ?
Pour le moment je n’ai pu mettre le nez que sur les propositions mainstream que vous m’aviez faites mais je dois dire que rien ne m’a vraiment emballé. Le Caron manque décidement de "gueule". Il est certes très bien fait et il a l’avantage de proposer une belle lavande mais je trouve que la vanille poudrée lui apporte bien trop papy pour l’usage que je veux en faire. Héritage de Guerlain qui m’a plutôt laissé n’a pas remporté non plus mon adhésion. Quant aux Prada, c’est beau, c’est élégant... mais ça manque de corps et d’âme il me semble. Par exemple Amber revisite judicieusement la lavande (il est vrai) mais tombe très vite dans la catégorie "savon de luxe".

 

Bref vous l’aurez compris, je suis difficile et de mauvaise fois face à ces (très) beaux parfums.

 

Il me reste la Cologne de Mugler à essayer sur peau. Pour le moment je ne préfère pas me prononcer sur cette fragrance.

 

Enfin et j’en finirais par là, j’attends avec grande impatiente les échantillons des parfums confidentiels que vous m’avez conseillé. Malheureusement il a bien fallu faire des choix puisque j’avais déjà une longue liste de références diverses à commander. Je garde cependant scrupuleusement toutes les propositions que vous m’avez donné afin de pouvoir les découvrir ultérieurement. C’est aussi l’occasion pour moi de vous remercier une nouvelle fois Ankalogon, Barmassa, Jean-David, Jicky, Jle, Zab63 pour votre précieuse aide.

 

Re-Enfin et j’en re-finirais par là, et non je ne vous oublies pas chère Jeanne... Merci pour votre accueil ainsi que pour vos propositions que je n’ai malheureusement découvert qu’après avoir passé commande (ça m’apprendra à ne pas venir sur AuParfum TOUS les jours !), mais je me ferais une joie de partir à la découverte de cette Fougère Bengale dès que j’en aurais l’occasion.

 

PS : Bien conscient que mes tribulations à la recherche de cette néo-fougère-mais-pas-trop-mais-en-fait-si ne sont pas d’une folle utilité pour votre communauté j’essayais d’être bien plus court la prochaine fois...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jean-David, le 9 février 2012 à 19:20

Bobby, n’avais-tu pas dit "banquier coincé" ? Si c’est l’âme que tu cherches, il faut aller sentir L’Âme d’un héros !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bobby Watson, le 9 février 2012 à 19:32

J’ai dit bien des choses en somme... J’attends avec impatience de pouvoir avoir en ma possession quelques gouttes de L’âme d’un héros mais il semblerait que je doive pour cela me rendre à Paris car nulle trace du Héros sur le Oueb et encore moins ici en province.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hangten, le 11 février 2012 à 09:52

Si j’osais, je proposerais bien Fougère bengale, de parfums d’empire. Une merveille pour moi, originale, rare, bien à l’écart du mainstream, avec l’immortelle qui me fascine dans Sable de A. Goutal, mais adoucie, tempérée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 11 février 2012 à 20:54

Vous avait-on proposé Habit Rouge ? Je ne me souviens plus !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hangten, le 11 février 2012 à 21:16

excellente idée, habit rouge ! Plus je le porte, plus je l’apprécie, et je ne ressens plus la transition délicate des notes de départ aux notes de cœur. Une classe certaine, et une eau finalement pas si fréquente que cela, devant l’invasion des bidules clinquants ou pseudo-branchés. Je trouve pour ma part étonnant de constater à quel point cette eau a une dimension "statutaire" et dans le même temps un côté peu conventionnel et addictif, notamment dans son départ vigoureux et son fond subtilement vanillé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 11 février 2012 à 22:36

j’avais aussi du mal au départ, et maintenant je ne peux plus m’en passer !!!
D’ailleurs, parfois il m’arrive d’avoir des envies furieuses d’Habit Rouge, du genre à regretter le parfum du jour ! Et très franchement, je ne trouve rien de plus classe et du plus élégant qu’un sillage d’habit rouge au détour d’un col de jeune homme, et encore plus, de jeune femme ! Totalement déroutant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hangten, le 11 février 2012 à 23:46

Absolument d’accord !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bobby Watson, le 13 février 2012 à 16:58

Vous prêcher là un convaincu ! Habit Rouge m’habille depuis maintenant 7 ans et je ne me lasse jamais de cette élégance "à la française" qui caractérise pour moi cette fragrance. C’est d’ailleurs le premier jus de bon goût que j’ai porté, d’abord de manière exclusive pendant 6 ans avant de mettre quelques coups de canif dans le contrat. Mais aujourd’hui même si je papillonne plus encore, je n’en oublie pas mon premier amour et me délecte de le porter régulièrement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 13 février 2012 à 17:05

Bobby, excellent choix. Ce parfum me plait infiniment sur un homme et ....sur moi ! Habit Rouge l’aristocratie du parfum. My number one ! My number two serait Equipage, et ensuite BEL AMI. Follement excitants ! Au fait, bonne ST Valentin !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Le réveil des belles endormies : Le Galion, de sang royal

Le réveil des belles endormies : Le Galion, de sang royal

Notre tour d’horizon des maisons historiques réveillées continue avec la marque Le Galion, née une première fois en 1930, puis une seconde fois en 2014.

en ce moment

héspéridés a commenté Chêne

hier

Bonjour, est ce que vous avez un avis sur l’actuelle version de Chêne dans la collection gratte(…)

héspéridés a commenté Chêne

hier

Je l’essaye ce soir sur peau avec MKK à gauche pour comparer. MKK m’a bousculé, j’ai aimé puis(…)

il y a 2 jours

Bonjour Comme vous dites « au galop ». Amoureux d’Habit rouge depuis le lycée et cavalier, cette(…)

Dernières critiques

La Belle Saison - Houbigant

De poudre et de miel

Trouver Nez

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Sens Unique - Paris

Sens Unique - Paris

Paris (75)

Avec le soutien de nos grands partenaires