Auparfum

Escale à Portofino

Dior

Flacon de Escale à Portofino - Dior
Note des visiteurs : (10 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

La croisière s’amuse

par Jeanne Doré, le 10 juin 2008

Dans la série "nous aussi on peut faire comme Hermès", Dior tente de renouer avec une certaine parfumerie de tradition en lançant une série d’Escales au fil de paysages idylliques et raffinés.

La première nous amène à Portofino, avec un visuel très romantico-retro-chic à la Grace Kelly, un flacon cylindrique très classique évoquant les années 60, et une inspiration olfactive puisant dans l’héritage de la marque à ses débuts : la Cologne. Seulement voilà, n’est pas Roudnitska qui veut, et c’est aujourd’hui François Demachy, le parfumeur maison, qui s’y colle. Le résultat, sans être raté, est cependant sans surprise : une Cologne fraîche et florale, avec son accord classique de Néroli, petit grain, bergamote, citron, une note verte galbanum assez marquée, et un cœur aromatique boisé avec des notes de cyprès et de genièvre. La seule originalité provient d’une note amandée qui se superpose dès les premières notes à l’accord hespéridé, et se prolonge doucement sur la peau. En résumé, une Cologne de Mugler avec des allures de d’Eau Fraîche de Bien-Etre et une touche d’amande verte. Joli, bien fait et rafraîchissant, certes, mais ce lancement était-il réellement nécessaire à la marque Dior ? Pour redorer son image, oui, pour faire avancer la parfumerie, non. Allez plutôt re-sentir Diorella, l’Eau Fraîche de Dior et l’Eau d’Hermès.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

mam'isa

par mam’isa, le 11 août 2015 à 19:21

Sur les conseils d’Encens, je suis allée tester "Escale à Portofino" pour y retrouver l’odeur de la fleur de citronnier. Le départ se présentait bien, mais c’est une odeur proche de la lessive que j’ai trouvée ensuite. Une heure après, il reste encore le parfum de la fleur (oranger ? , citronnier) légère, plutôt agréable.
Finalement, vous aviez évoqué Grasse, alors j’ai commandé la Fleur d’Oranger de Fragonard, après avoir consulté la critique d’Opium sur ce site, et aussi le Jasmin.
Et voilà, merci Encens, merci Opium, 2 flacons de plus dans l’armoire, et une provision de parfums ensoleillés pour cet hiver !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Pif, le 11 août 2015 à 20:45

Vous avez fait vite ! Je comprends votre ressenti. Je l’ai sous le nez et c’est muscs blancs et citriques de synthèse à gogo. Néanmoins, et bénéficiant d’une culture limitée autour de cette fleur, c’est le parfum qui à ce jour m’a semblé le plus évocateur de sa fragrance. Si d’autres ont des conseils plus avisés, je serai heureux de les lire. J’espère que vous trouverez votre bonheur chez Fragonnard.

Au fait, ça n’à rien à voir, mais c’est un peu curieux ce conflit d’identité entre Encens et Pif. Parfois j’apparais en tant qu’Encens et d’autres comme Pif. Bref, je dois avoir fait quelque chose de travers. Ce sont mes premiers pas, soyez indulgent !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Pif, le 11 août 2015 à 20:53

Je corrige : Fragonard. J’ai ripé, mille excuses.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Le Gnou, le 29 décembre 2008 à 11:23

Peut-on parler d’un genre « nouvelles colognes », dans la veine de celle de Mugler ? La recette consiste à greffer sur un rassurant accord cologne une généreuse dose de muscs propres, afin d’assurer une tenue irréprochable.

L’accueil cologne d’Escale à Portofino est frais et lumineux, le curseur étant plus poussé du coté floral (néroli) que du coté zesté, ce qui donne à la composition une physionomie plutôt féminine. C’est ma foi fort agréable si on aime le genre.

En revanche, l’arrivée des muscs blancs en fond me semble moins réussie que chez Mugler : la composition est tirée du coté d’un savon cologne Mont St Michel. Une impression de propre un peu trop « brute de lave linge » qui manque de finesse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par grandelo, le 25 juillet 2008 à 15:35

Enfin un peu de douceur, de poésie et de chic, face à cette agressivité et sophistication des dernières campagnes de pub Dior (je pense à la "collection" Poison).
J’ai enfin trouvé mon parfum pour l’été que je cherchais depuis trés longtemps. C’est un réel moment de plaisir tous les matins, et jusqu’au soir. Il tient en effet trés bien. Cette note néroli me rappelle la guimauve que ma grand-mère m’achetais dans une confiserie de Vichy...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

par S9, le 1er juillet 2008 à 20:41

Enfin une création de Dior qui ne soit ni un flanker ( les nombreux dérivés du flacon Poison, ça va un moment, là on frise la saturation ) ni un parfum dont le nom semble vénérer la marque elle même ( Dior Addict, J’Adore )... personnellement j’ai toujours trouvé ça quelque peu prétentieux.

Ici on a un très beau flacon, et un nom qui laisse rêveur. C’est effectivement une invitation au voyage, ce parfum m’évoque des routes méditerranéennes sinueuses, le chant des cigales, la mer bleue qui contraste avec la garrigue et les pins, et au volant une jolie femme, très chic, plutôt hithcockienne, je suis tout à fait d’accord lorsque Jeanne pense au style Grace Kelly !
En tout cas cette eau de toilette finalement très sage et volatile est toutefois agréable, j’aime beaucoup ces notes de tête mais un peu déçue par le fond qui me parait trop "dilué".
J’ose imaginer que cette dernière création Dior sera un succès !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par sophie, le 18 juin 2008 à 14:22

Pour donner mon humble avis, je trouve cette Cologne simple et épurée, facile à porter, et d’une grande douceur estivale. Tandis que les derniers parfums Dior me laissent indifférente (J’adore, Poison, Miss Dior Chérie), celui-ci se démarque, et je vais peut-être me laisser tenter.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Girl SoDeadly, le 10 juin 2008 à 21:01

renouer avec une certaine parfumerie de tradition *

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 15 juin 2008 à 21:57

Chère Girl SoDeadly, merci au passage pour votre participation fidèle et productive à notre forum ! Je pense que je voulais simplement dire qu’après un Dior Addict, un Miss Dior Chérie, ou un Midnight Poison, Dior lance une "eau de Cologne", ce qui, au sens Français du terme, tient plutôt de la parfumerie "de tradition". C’est tout !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Girl SoDeadly, le 10 juin 2008 à 20:59

bonjour Jeanne, pardonnez mon impudence mais je ne suis pas sure de comprendre ce que vous voulez dire par renouer une parfumerie de tradition ; quelle tradition exactement parce que pour moi la parfumerie de tradition c ’est Narcisse Noir, No 5 en passant par Mitsouko et Shalimar mais pas vraiment ce que fait actuellement Hermes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jerryb, le 10 juin 2008 à 16:46

Et oui Jeanne, nous sommes d’accord (voir mon précédent avis dans "on en parle"), mais Dior se doit de surfer sur les tendances. Et l’effet que ça a eu sur moi ... je suis aller re-sentir l’eau d’Hermes, que j’ai adopté enfin après de longues années d’hésitation (je devais me sentir trop jeune). Et la magie d’un vrai très bon parfum opère depuis maintenant 1 mois et demi !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ancien membre

a porté Escale à Portofino le 18 août 2014

Iris

Iris

a porté Escale à Portofino le 4 juillet 2014

à la une

Étreintes amoureuses, éclats de vie et matières précieuses : La revue de sorties parfums #15

Étreintes amoureuses, éclats de vie et matières précieuses : La revue de sorties parfums #15

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements, voici la revue de sorties, tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux ces dernières semaines.

en ce moment

il y a 1 heure

Bonjour Farnesiano J’ai besoin de votre avis de connaisseur (si ne soyez pas modeste vous(…)

B Futurist a commenté 702

il y a 2 heures

B Futurist a besoin de vous ! Suite à de nombreuses demandes prometteuses, nous cherchons à(…)

Farnesiano a commenté 702

hier

Bien agréable parfum que ce 702 ! Une lumineuse lavande rehaussée d’un encens vif, épicé, un peu(…)

Dernières critiques

La Belle Saison - Houbigant

De poudre et de miel

Trouver Nez

C Desbrosses Institut

C Desbrosses Institut

Linselles (59)

Passage 31 - Nantes

Passage 31 - Nantes

Nantes (44)

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

Avec le soutien de nos grands partenaires