Auparfum

34 Boulevard Saint-Germain

Diptyque

Flacon de 34 Boulevard Saint-Germain - Diptyque
Note des visiteurs : (11 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Lego facile

par jle, le 19 juillet 2011

Par Jle

 

Quelle mouche a donc pu piquer Diptyque, cette discrète et
bourgeoise maison parisienne tout aussi connue pour ses
bougies que pour nombre de parfums originaux et intemporels ?…
Mais la mouche marketing voyons, la Diptera pépettus
facilis
 !!

L’idée est simple et tristement mauvaise : capter l’essence
de 50 ans de cette maison en synthétisant en un seul jus
une belle aventure odoriférante démarrée au 34 du boulevard
St-Germain à Paris. Il s’agit donc d’une sorte d’improbable
inventaire olfactif où tout doit concourir à rappeler
l’ambiance cossue, le bois, les bougies ondoyantes et les
parfums Diptyque. Pour cela ont été appelés à la rescousse
deux fines lames de chez Givaudan, Roman Kaiser sans sa
montgolfière pour capter l’esprit et Olivier Pescheux pour le
mettre en musique et surtout en bouteille.

Oui mais voilà, au risque de me répéter, peut-on vraiment
réduire un parfum à une simple idée germée dans l’esprit d’un
responsable marketing et qui aurait du être noyée tel un
feu de forêt naissant ? Doit-on accepter qu’une maison se
fourvoie autant dans le plus pur mainstream technique, là où
d’autres parfumeurs tout autant prolixes comme Lutens ou Etat
Libre d’Orange font des pieds et des nez pour cérébraliser ou
conceptualiser leurs créations ? Je vous laisse deviner la
réponse.

Et 34 dans tout ça ? La première impression est la rusticité
et la force brute d’un mariage pas inintéressant, mais peut-être trop
brouillon. Vert et épicé, 34 est un chypre aromatique et fruité
mixant, dans le désordre, la rose de Turquie, le citron, le benjoin, le
cèdre, le santal, le musc, le clou de girofle, une pointe de
patchouli, de la cardamome, de la tubéreuse, du géranium, de
la feuille de figue, un bon paquet de Tonka et du cassis.
Le tout sent assez fort et tient longtemps mais hélas fait
irrésistiblement penser à une bougie d’intérieur plus qu’à
une eau de toilette pour homme. Comble pour cette marque,
l’ensemble fait artificiel et manque d’originalité et de classe,
en clair, pas de coup de cœur.

Ayant acheté un flacon de 50ml j’ai décidé de mettre la raison
au service de mon cœur défaillant et suis parti à la pêche aux
références olfactives ayant servi à son élaboration. C’est
ainsi qu’à l’ombre des feuilles et des figues de Philosykos,
au milieu des roses humides et des cassissiers de L’Ombre dans
l’eau
, assis sur le tronc de santal de Tam Dao et bercé par
les effluves de tubéreuse de Do Son et des épices balsamiques
de l’Eau Diptyque, j’ai reconstitué l’itinéraire bien malgré
lui du 34 et ai fini par l’accepter, mais pas l’aimer. J’ai
effectué un cheminement sentimental et sensuel bien alambiqué
que bien peu feront, préférant reposer le testeur sur le
présentoir.

Construit comme un Lego historico-olfactif, 34 a raté sa cible
mais comment aurait il pu en être autrement, avec une idée
où la technique et le marketing prennent autant le pas sur
le cœur et le talent. Si créer un parfum était aussi simple
qu’empiler des ingrédients et des bonnes recettes, ça se
saurait !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Marco

par Marco, le 1er avril 2016 à 21:05

Bonsoir,

je propose un flacon de 34 Boulevard Saint Germain qui est plein à 99% .

Au plaisir.

Marco.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Louise, le 1er avril 2016 à 17:46

C’est dingue car 34 c’est pour moi un mix de deux parfums, j’ai immédiatement pensé à eux :
Dires Van Noten, pour le côté, au début, chaud et épicé, que je perçois comme gourmand (ou du moins qui rappelle un je ne sais quoi d’alimentaire)
et Confetto, pour le côté un peu pâte à modeler du fond, sans doute ce qui vous fait dire qu’il sent le chimique.

Suis je la seule à avoir eu cette impression ? J’ai l’impression d’être folle et d’avoir le nez déformé au vu de vos critiques

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Anna Fleuve

par Anna Fleuve, le 24 février 2016 à 07:11

... pas. Post - pschit, la maison s’écroule, restent un solide toit de tonka et un amas de santal

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Anna Fleuve

par Anna Fleuve, le 11 février 2016 à 09:08

Quoi qu’il en soit, ce smoky me va...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ancien membre, le 30 mai 2014 à 15:11

Curieusement, il me rappelle Egoïste

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lucasdries, le 5 novembre 2011 à 09:26

POUAH !!!! Diptyque, ça ? On dirait que cette maison est en perdition ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Opium

par Opium, le 4 août 2011 à 23:08

Jle,
Merci pour ton article, toujours aussi agréable à lire. Bravo.
Mais, également, merci et bravo pour deux autres choses :
- T’être contraint d’analyser ce parfum alors que tu ne l’apprécies pas...
- Et, pour une fois, ne pas me donner envie, comme c’est le cas avec l’Absolue pour le Soir ou Vétiver Extraordinaire de me laisser tenter grâce à ta si bonne prose par la découverte d’un nouveau parfum et, possiblement, de passer à l’acte d’achat. Pour une fois, des économies seront (virtuellement) faites !
A propos de 34 Boulevard Saint-Germain, il est étonnant comme nous sommes nombreux à avoir eu le même sentiment. Quand je l’ai senti vite fait il y a quelques mois, je ne me suis dit que deux choses : "brouillon" et "parfum d’intérieur".
Effectivement, la cible est bien ratée, dommage !
Au plaisir de te lire à nouveau rapidement !
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par etiennesuper, le 22 juillet 2011 à 16:48

Brouillon et "lourdingue" : je suis allé me laver le bras après une demi heure tellement il m’indisposait ! J’avais déjà eu cette sensation de parfum très "synthétique" avec Vétiveryo (sans pour autant provoquer chez moi un rejet comme sur 34 Boulevard St Germain). Du coup, je ne sais même pas si j’aurais envie de sentir ce parfum chez moi, je préfère m’acheter "Baies" ou "Feu de Bois" plutôt qu’un affreux mélange des 2 !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par fleursetfeuilles, le 22 juillet 2011 à 09:07

Très déçue par ce nouveau parfum. Sur moi, il est affreusement lourd, confus et sans aucune finesse ! Je ne retrouve pas du tout la qualité et la délicatesse des créations plus anciennes de la marque comme Phylosykos. Je verrai plutôt ce parfum sur un homme et encore un homme très tape à l’oeil, du genre séducteur insistant (la vendeuse du stand m’a pourtant affirmé qu’il plaisait énormément aux femmes ??)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Patrice

par Patrice, le 20 juillet 2011 à 22:05

Plus je le sens, moins je le supporte !
C’est dommage car il aurait pu être vraiment beau. En fait, il me met mal à l’aise. Je ne sais pas pourquoi, mais surement cette odeur trop "ambiance" voir "synthétique" (excusez moi pour le mot !)
Il est vraiment trop lourd, surtout à cette époque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ana

ana

a porté 34 Boulevard Saint-Germain le 14 août 2019

Sa note :
Anna Fleuve

Anna Fleuve

a porté 34 Boulevard Saint-Germain le 11 février 2016

Paris, 37 ans
ghost7sam

ghost7sam

a porté 34 Boulevard Saint-Germain le 4 août 2015

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté 34 Boulevard Saint-Germain le 18 mars 2015

Sa note :
aaron83

aaron83

a porté 34 Boulevard Saint-Germain le 27 janvier 2015

Je suis collectionneur de parfums...
Sa note :

à la une

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Il y a vingt ans, trois parfums imaginés par Thierry de Baschmakoff et Jean-Claude Ellena voyaient le jour au sein d'une nouvelle marque, qui sera reprise en 2004 par Sophie et Luc Gabriel.

en ce moment

il y a 1 heure

C’était pour moi, touriste belge à Paris (mais régulier, 2 à 3 fois par an), la découverte d’un(…)

il y a 1 heure

Heureux de l’apprendre. Ah, ces cocottes parfumées au patchouli ! Ma cocotte préférée demeure(…)

il y a 2 heures

J’ai plusieurs parfums de cette maison : Oriental Lounge, Une Nuit Magnétique et After Midnight.(…)

Dernières critiques

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Sens Unique - Paris

Sens Unique - Paris

Paris (75)

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires